Taking too long? Close loading screen.

Anciens de Midi Gascogne

RETOUR SUR NOS RANDOS EN ETOILE A AUCUN

Retour sur les randos en étoile de septembre 2020 !

Retour sur nos randonnées en étoile : à Aucun du 12 au 19 septembre 2020

2020 restera dans nos mémoires comme une année  vraiment particulière. Malgré  les craintes légitimes provoquées par le covid 19 plus d’une vingtaine d’entre nous sont allés à Aucun les uns Pour le plaisir de retrouver le groupe et la montagne  les autres pour le découvrir.

En effet si l’usure du temps  petit à petit  ampute notre groupe, l’arrivée de six  nouveaux  ainsi que le retour de Félix et Micheline ont donné un nouveau souffle à toute l’équipe. Nous avons eu le plaisir d’accueillir Gilbert, Gisèle, Jean –Louis , Marie-Line, Nicolas, et Patrick. Il n’est plus nécessaire de faire l’éloge de L’hôtel le PICORS qui nous a reçus, leur staff nous a comblés par son accueil et la qualité des repas. Même le ciel  était avec nous, car nous avons profité d’un ciel clément toute la semaine.

Cette année le groupe s’est enrichi de « statisticiens » qui chaque jour ont compté nos pas et mesuré Les distances parcourues .Cela nous a permis le soir de mieux comprendre  pourquoi  nous avions  un peu mal aux jambes ! …. Pendant ce séjour nous avons eu le plaisir de retrouver Julien Defarge  et Blandine Longué qui a plusieurs reprises  ont guidé notre groupe à  travers les Alpes ou les Pyrénées.

Merci à la direction du centre Midi Gascogne pour son soutien et pour nous avoir détaché Amandine qui toujours avec le sourire a  » veillé sur nos bobos ».

Comme le veut la tradition  la dernière soirée s’est prolongée  dans les rires et la bonne humeur . Nous avons « sorti  les carnets de chants «  et c’est marie Jo  qui a donné le la de la première chanson, Pierrot toujours en verve nous a raconté l’histoire de Ouin  Ouin ! Nicolas dans un numéro de mime a fait « mourir de rire « l’assistance , Félix qui nous cachait son talent de chanteur nous a interprété un chanson de charme . Nous avons clôturé cette  soirée en chantant à l’unisson « la Madelon des cardiaques «  tout  en ayant une pensée  émue pour Ginette qui   l’a écrite.

Jean Claude

Fermer le menu